dossier

Influences psycho-énergétiques des smartphones connectés aux réseaux sociaux :

Genèse de l'article :
J'ai effectué plusieurs mesures, avec le LVA, sur des smartphones pour rechercher les effets énergétiques et pyscho-énergiques.
Pour effectuer, ces mesures, je lançais le chargement de la page d'accueil d'un réseau social, pour être sûr qu'il y avait bien des trames d'émission et de reception du téléphone.
Lors de ces différentes mesures, je me suis aperçu que les fréquences corporelles ne changeaient pas. Celle-ci représentent les effets psycho-énergétiques du téléphone sur notre corps. Par contre, les fréquences extracorporelles, elles changent systématiquement à chaque nouvelle tentative.
Ces fréquences extracorporelles correspondent aux niveaux de consciences supérieures ( ou aux plans supérieurs de l'ésotérisme ).
Les niveaux de consciences supérieures définissent nos potentialités avenir.
 
Rapidement, j'ai effectué le lien entre les phrases données pour les niveaux de consciences supérieures et le contenu de la page chargée lors de l'expérience.
 
Les mesures :

Le tableau ci-dessous montre les effets en terme de psychologie d'un téléphone connecté au réseau social, fréquences corporelles et extracorporelles.

ReseauxTelephone Reactivit global

Jusqu'à la couleur magenta, vous trouvez les effets psychologiques induits par le fonctionnement du smartphone, sur le corps.

De rose à blanc scintillant, vous trouvez les potentialités psychologiques induites par la page du réseau social.

Le LVA analyse chaque fréquence sous la forme de 4 signaux : les signaux diminués = les limitations, les signaux augmentés = les besoins, les signaux excités = les réactivités et les signaux lissés = les qualités.

Voici les potentialités psychologiques des 4 signaux des niveaux de consciences supérieures :

 Les signaux augmentés :

ReseauxTelephone Besoin

Les signaux diminués :

ReseauxTelephone limitation

Les signaux excités :

ReseauxTelephone Reactivit

Les signaux lissés :

ReseauxTelephone Qualit

 

Interprétations des mesures :
Après une lecture et une analyse des phrases, j'en ai conclu que chaque ligne définit la psychologie d'un post ou de son auteur.
 

Exemples de lecture par ligne ( couleur ) :

Couleur Or : Il pense ou aimerait "rayonner autour de soi", sa problématique est "être, toujours, en retrait", cela créé le "besoin d'être une force tranquille" et la réaction "devoir défendre ses idées avec agressivité ".

Couleur Bronze : Il pense ou aimerait avoir "une action sur les autres par le simple fait d'être centrer", sa problématique est de "subir une autorité injuste", cela a créé le "besoin d'affirmer sa puissance" et le résultat est qu'il est "déconnecté de la réalité".

Chaque ligne raconte un histoire qui s'inscrit dans les potentialités du futur de l'utilisateur du smartphone.
Nous voyons que toutes les lignes ( fréquences ) sont remplis par des phrases.
Les potentialités avenir sont complètements saturés par les informations issues du smartphone et du réseau social.
 
Conclusions :
La saturation des fréquences extracorporelles va bloquer la reception des informations qui sont normalement reçues par les niveaux consciences supérieures ( provenant du plan causal et des plans spirituels de l'ésotérisme ).
Pire, les potentialités du futur vont être influencées et conditionnées par ces messages.
L’utilisateur finira par penser et agir comme sa communauté. Le libre arbitre sera très limité...
 
Au vu des mesures LVA, les dispositifs de protection contre les champs électromagnétiques marchent très bien pour les fréquences corporelles ( plan éthérique ). Voir articles sur ce sujet.
Cependant les plans supérieurs restent saturés par les infos.
 
L'utilisation d'un smartphone, sans protection, est néfaste pour notre fluidité énergétique et donc pour la santé.
L'utilisation d'un smartphone connecté aux réseaux sociaux est néfaste pour notre libre arbitre et conditionne notre avenir.
 

Copyright © Décembre 2017 Jean-Pierre MARTY


 Jean-Pierre MARTY

Consultant, enseignant et chercheur en géobiologie et bioénergie.